Sindbad PUZZLE

Retrouvez des chefs-d'oeuvre de la miniature persane et indienne en PUZZLES sur le site : http://www.sindbad-puzzle.com/

jeudi 3 février 2011

Frost : Stopping by Woods on a Snowy Evening

Winter harmony, John Henry Twatchtman

« Stopping by Woods on a Snowy Evening » est sans doute l’un des plus célèbres poèmes de Robert Frost. Traversant des bois enneigés par un soir, le poète frappé par le silence, l’isolement et la beauté des lieux, s’arrête un instant pour contempler le paysage. Mais il ne peut s’attarder plus longtemps, en dépit de son souhait, car il a des obligations à honorer, des engagements à tenir et une longue route à faire avant de pouvoir se reposer.
Le poème est d’une beauté sereine et contemplative. Il évoque avec douceur le tiraillement du poète entre le désir de se laisser aller à la rêverie et les contraintes du monde qui l'obligent à accomplir ses devoirs.

Stopping by Woods on a Snowy Evening

Whose woods these are I think I know.
His house is in the village though;
He will not see me stopping here
To watch his woods fill up with snow.

My little horse must think it queer
To stop without a farmhouse near
Between the woods and frozen lake
The darkest evening of the year.

He gives his harness bells a shake
To ask if there is some mistake.
The only other sound’s the sweep
Of easy wind and downy flake.

The woods are lovely, dark and deep.
But I have promises to keep,
And miles to go before I sleep,
And miles to go before I sleep.

Essai de traduction :

En s'arrêtant par les bois un soir de neige

A qui sont ces bois je crois que je sais
Sa maison est au village pourtant ;
Il ne me verra pas m'arrêter ici
A regarder ses bois recouverts de neige

Mon petit cheval doit trouver cela étrange
De s'arrêter loin de toute ferme aux alentours
Entre ces bois et ce lac gelé
Au soir le plus sombre de l'année

Il fait tinter les clochettes de son harnais en tirant dessus
Comme pour demander s'il n'y a pas là quelque erreur
Les seuls autres bruits le souffle
D'une brise légère et le son duveteux des flocons.

Les bois sont beaux, sombres et profonds,
Mais j'ai des promesses à tenir,
Et un long chemin à parcourir avant de dormir
Et un long chemin à parcourir avant de dormir

Robert Frost's Poems. With an Introduction and Commentary by Louis Untermeyer, St. Martin's Paperback

1 commentaire:

  1. C'est magnifique! Merci de nous l'avoir fait partagé!

    RépondreSupprimer